Les tribulations de notre famille Fenouillard

Aujourd'hui ici, demain ailleurs ...

25 mai 2011

Le grand emballage

Ce qui est bien avec les déménagements c'est que :


- la maison est un vrai chantier mais on s'en fiche royalement !


-on avale n'importe quoi à n'importe quelle heure (faut vider frigos, congélos et placards).


 -et on se dit que c'est pour la bonne cause
(on va quand même pas jeter 5 litre d'Hagen Dazs ...).


  -on retrouve des trucs que l'on croyait perdus depuis longtemps
(Loulou regarde le collier de nouilles que tu m'avais fait en maternelle pour la  fête des mère ...il ya 16 ans!).


   -on découvre des trucs, planqués au fond de son placard derrière une pile de T-shirt Petit Bateau, dont on ignore totalement l'origine (c'est quoi ce pantalon en Skaï fluo T36 et ces stilettos de 15cm de talons ? Vous appelez votre copine shopping partner, pour lui poser la question, elle affirme que oui c'est bien vous qui les avez achetés en même temps que votre mini jupe en cuir-jamais mise non plus-un jour où vous aviez décidé qu'il était temps de booster votre look de mère de famille. Vous plaidez non coupable, malgré les preuves, vous êtes sure que c'est un complot, une manipulation, que le matin on avait versé un truc pas net dans votre thé vert...mais vous mettez quand même soigneusement vos "re" trouvaille au fond d'un carton marqué survêtements, peu de chance que quelqu'un l'ouvre chez vous...).


-on a de bons prétextes pour vider la cave avec les amis venus filer un coup de main ou juste dire au revoir (je suis sure que ce vin ne supportera pas le voyage et puis la nespresso est déjà emballée).


-on traine toute la journée dans un vieux jean déchiré et un vieux t-shirt Fruit of the Loom, une relique de ses années d'ados
(et on l'impression d'avoir 15 ans).


-on dort comme une masse de minuit à 6H en rêvant que de gentilles Fées déguisées en déménageur auront pendant la nuit emballé et rangé tout ce qui reste.

 



Après avoir bouclé votre 95ème carton (
bon OK les enfants à eux 4 en on fait une 20aine et Agénor-qui a des journées de boulot de 13h et qui termine le 11 ici pour recommencer dès le 20 là bas-a emballé ses petites affaires...), vous avez une pensée émue pour les tatoués qui s'étaient occupés de votre dernier déménagement.

Une équipe de 6 ou 7 balèzes s'était activée vaillamment et en une journée et demie votre maison avait été empaquetée, le moindre meuble emballé façon Christo et le 40 pieds stationné devant chez vous rempli et scellé.
Vous, vous n'aviez eu qu'à mettre en carton quelques papiers et effets personnels puis à superviser "vos hommes" en distribuant café et sourires  ...


Vous devez avouer qu'aujourd’hui ils vous manquent...


IMGP2034

Posté par LEOCADIE F à 08:56 - La vie , en vrai, des Fenouillard - Commentaires [30] - Permalien [#]

20 mai 2011

Time to pack up !

1_big

 

La nouvelle est tombée il y a trois semaines...et dans moins d'un mois vous serez dans l’avion.

50 heures de voyage, 3 escales, 15 heures de décalage horaire ...


Vous allez échanger des îlots pour des îlets, la brousse pour la savane, le chaîne pour une montagne, des monts pour des pitons, des plages de sable blanc aux eaux turquoises pour des plages de sable blanc aux eaux turquoises...le Pacifique pour l'Atlantique.


Vous allez laisser beaucoup d'autres choses ici...beaucoup de vrais amis  ceux qu'on espère garder malgré la distance et le temps qui passe ...vous allez en retrouver d'autres là bas, ceux que vous avez gardés  malgré la distance et les 12 années qui vous séparent de votre premier séjour!


On l'appelle l'île des revenants, vous y retournez avec joie mais conscients aussi de ce qui nous attend là bas ...

Conscients également de ce (et ceux) que vous quittez, tristes de partir du Caillou, ce petit coin de paradis perdu dans le Pacifique Sud .


La période de l'entre deux est chargée... en émotions et en occupations !

 

Pas grand chose en fait : trier, ranger, donner, vendre, empaqueter une maison entière en séparant fret aérien et fret maritime, organiser une soirée, gérer le départ demain de votre aîné qui quitte le nid pour  commencer à voler de ses propres ailes -et accessoirement se lancer dans 10 ans d'études de médecine-, récupérer les dossiers scolaires, surfer sur le net pour repérer des maisons de l'autre côté de la planète, écrire aux prochaines écoles potentielles en croisant les doigts pour qu'il y ait de la place, faire toutes les démarches administratives ici ...en sachant qu'il faudra recommencer dans l'autre sens là bas, calmer les enfants partagés entre excitation du départ et tristesse des séparations, garder du temps pour les adieux aux "larmes" et se rassurer en se disant que ce ne sont que des Au Revoir !.

 

Rester Zen en respirant et en lâchant prise...vous mesurez combien les cours de Miss Cosmic sont aujourd'hui indispensables !



 

 

Posté par LEOCADIE F à 11:03 - Trip around the world!!! - Commentaires [22] - Permalien [#]

26 décembre 2010

Moins 9 par moins 16 !

Voyage sans encombre, achat traditionels de thé Sencha et Matcha à Osaka puis arrivé à  Helsinki à l'heure . atterrissage parfait sur un tarmac cerné par la neige.

N'étant pas du style à réserver vos billets d'une année sur l'autre, vous n'avez pas eu le choix quant aux options de votre traget pour rejoindre l'Europe . Ou vous passiez 3 jours en Finlande, ou vous quittiez Nouméa le 27 décembre. Vous avez tenté l'aventure du grand Nord, vous vouliez un Noël blanc...vous êtes servis!

Déjà quand l'avion a amorcé sa descente vous avez eu un doute. Du blanc à perte de vue et quelques constructions, émergents difficilement ça et là. Peu de signe de vie.

A l'aéroport vous avez récupére vos bagages très vite et trouvé un taxi immédiatement.

L'hôtel en plein centre d'Helsinki est parfait, confortable, moderne rien à dire...

Il est 15 h le 24 décembre, vous décidez d'aller faire un tour dans la ville.

Vous pensez vous habiller chaudement, la réceptionniste vous voit partir en esquissant un petit sourire, vous sortez ...et ne restez à l'extérieur que le temps de quelques photos . Il fait moins 15 degrés, tout est fermé, il fait nuit...et la neige recouvre tout m^me les décorations de Noël.

Vous rentrez au chaud et attendz patiemment au bar en sirotant des vodkas que le restaurant ouvre pour le dîner de Noël.

A 9h du soir lestés de poissons fumés de toutes sorte vous montez vous coucher en portant vos deux plus jeues fils qui se sont endormis sur la table!

Le lendemain , jour de Noël, vous êtes tous sur le pied de guerre à 4h du mat, légèrement jet lagués.

Vous essayez de passer le temps come vous pouvez, heureusement la conection wifi est gratuite....les chambres sont équipés de cafetière nespresso avec capsules à volonté et il ya une télé dans la baignoire .

Vers 8h vous descendez prendre un petit dej locale à base de harreng et d'oignons crus. Vos enfants qui ont mangé des soupes Pho au vietnam à l'heure des croissants et des algues séchés à Tokyo en guise de breakfast ne s'étonnent plus de rien et avalent leur poisson sans broncher.

A dix heures vous sortez , vous avez tous rajouté une couche de vêtement sur ceux que vous portiez la veille...votre fils aîné a enfilé deux jeans l'un sur l'autre.

Vous allez patiner...par moins 17 !

Une prmière pour vous, vos enfants, eux, se débrouillent comme des chefs, Agénor prend les photos. Vous glissez pendant une heure sans sentir le froid , vous avez l'impression d'être  Dominique Lavanant dans les Bronzés quand elle fait ses aller retour en ski de fond ...

Vous finissz par vous arrêter pour prendre un café avec Agénor ...une erreur...vous n'arriverz jamais à vous réchauffer. Vos enfants non plus. Vous continuez la ballade dans les rues un peu plus animées de la capitale Finlandaise transformés en glaçon. Vous passez devant Mango, H et M qui affichent des soldes monstres à moins 60%, vous soupirez avec votre fille devant les vitrines,là c'est vraiment Noël pour vous, mais rien ne sera ouvert avant votre départ. 

Vos "petits" décident de rentrer à l'hôtel, il est 14 h il fera nuit dans une heure.

Avec Agenor vous persisitez, vosu boirez le calice jusqu'à la lie...vosu finissez par vous réfugier à la gare , le seul endroit où il ya un restaurant ouvert le 25 décembre dans cette ville.

Jamais une soupe ne vous aura paru aussi bonne...vous la buvez avec délectation sous les yeux goguenards des familles russes qui atendent leur train.Les filles sont en mini jupes avec des talons de 10 centimètres, le froid ne semblent pas les atteindre....

Dernier jour à Helsinki, aujourd'hui dimanche, vous avez décider de na pas regrader la température, vous rajoutez juste une couche de vêtement...et partez affronter la neige, il parait que le Zoo est ouvert qt qu'il ya des kangourous...ça vous rappelera le pays ou presque...

DSC08598

  DSC08576

DSC08604

IMGP1125

IMGP1115

IMGP1130

Posté par LEOCADIE F à 17:16 - Trip around the world!!! - Commentaires [32] - Permalien [#]

22 décembre 2010

Fourzytout

Donc en vrac et dans un ordre relatif :

Opération bacs et exams en tous genres, réussie :  une mention bien pour l'aîné, une mention très bien au brevet pour le troisième, plusieurs points d'avance avec les épreuves de bac français de la miss qui vient aussi de réussir son code (permis voiturette 16 ans) .

Pots, soirées...manifestations de fin d'année civile non stop depuis un mois .

Doublés par spectacles, dîners, fêtes de fin d'exam ...manifestations de fin d'année scolaire (hémisphère sud oblige).

Plus deux sagittaires fêtés : Agénor et Petit dernier.

Tout ça en résistant à la tentation.

Résultat, Dukan ça marche , surtout à 2: -12 kgs pour votre mari, -8 kgs pour vous .

Ne pas se lâcher pendant les vacances ...une aide précieuse: se remémorer votre joie quand la vendeuse effleure un 36 et vous tend finalement en 38 en vous disant qu'il risque d'être un peu grand (oui c'est une bonne commerçante!).

Course infernale depuis un mois pour mettre à jour inscriptions et ré-inscription pour la rentrée de Février.

Jouer encore et encore les taxis, pour ses enfants, et pour Agénor qui a toujours un humérus "flottant". La fracture a du mal à se consolider (il parait que votre mari aurait du rester 3 semaines sans bouger, il a retravaillé au bout de 6 jours...). Résultat , le chir envisage de le refaire passer sur le billard pour lui mettre une plaque et des visses . Il verra cela à son retour de vacances en espérant quand même un miracle...

Finir les préparatifs de vos vacances , véritable marathon familial. toujours trop court, difficile de satisfaire tout le monde !

Passer donc sa vie devant son écran pour orchestrer à distance une big teuf transgénérationnelle, genre de cousinade élargie, histoire de rattraper une partie du temps perdue .

Passer aussi ses nuits au téléphone pour finaliser la chose.

Apprécier que son frère gère lui même une soirée avec l'autre partie de la famille.

Penser aussi à assurer l'intendance du quotidien et commander sur Hourra un énorme marché (plein de produits 0%) à faire livrer le lendemain de votre arrivée en France.

Organiser votre absence en laissant votre maison à des potes dont vous êtes tellement proches qu'ils ne se formaliseront pas du bazar que vous risquez de laisser derrière vous.

Penser quand même à changer les draps.

Survivre au 37/38 degrés quotidiens en pensant au -18 que vous aurez en arrivant à Helsinki le 24 décembre.

N'avoir rien trouvé de plus simple que de passer Noël en Finlande compte tenu de la première date à laquelle Agénor pouvait s'échapper du boulot et des places qui restaient dans les avions. C'était ça ou rester 3 jours de plus à Nouméa et de toutes les façons quelques soient les voies aériennes empruntées arriver à la même date en France!

Réaliser que 3 jours fériés à Helsinki c'est peut être beaucoup et prévoir un saut en Estonie le lendemain de Noël histoire de naviguer une fois sur la Baltique gelée .

Se dire aussi que 3 jours là bas vous permettront de vous remettre du décalage horaire avant de plonger dans le bain bouillonnant et excitant des retrouvailles  !

Convaincre ses fils, surtout celui de 14 ans que -18 c'est vraiment froid, que oui, il doit voyager en pantalon, que non, vous ne mettrez pas ses shorts dans sa valise  et que ses "Stan Smith" dans la neige risquent de poser un léger problème.

Convaincre sa fille que 4 semaines ça passe vite et qu'elle n'aura jamais le temps de mettre toute la pile d'affaires d'hiver qu'elle récolte à droite et à gauche depuis un mois et qui trainent par terre dans sa chambre... même si tout est trop beau et qu'elle ne peut vraiment pas choisir entre les 4 pulls noirs à col roulés.

Se convaincre de la même chose et décider d'être rationnelle et objective pour sa propre valise même si une de vos copine fashion victim vous a prêté une tonne de fringues d'enfer!

Se rappeler d'ailleurs de la tête d'Agénor devant les bagages trop volumineux...lui ne voyageant qu'avec un mini sac à dos.

Apprendre à vos fils à imiter leur père et récupérer leur crédit kilos pour votre fille et vous.

Se réjouir en voyant à J-2, beaucoup de choses barrées sur la liste des choses à faire avant le départ.

Ne pas se décourager en réalisant tout ce qui reste à faire dont les dites valises ...et surtout l'écriture de quelques cartes de voeux , tâche que vous repoussez depuis pas mal de jours.

Décider finalement d'emporter une partie des cartes de voeux et de les distribuer en métropole. 

Trouver du temps pour  peaufiner votre bronzage, camoufler vos racines, passer chez l'esthéticienne afin de faire bonne figure après 22 000 km de voyage et le "scud thermique" à l'arrivée.

Se convaincre que vous avez bien fait d'accumuler un manque de sommeil, vous aurez tout le temps de vous rattraper pendant les 22h d'avions sans compter les 3 heures d'escale à Osaka. (penser d'ailleurs à retrouver des yens qui doivent traîner dans votre boîte de monnaies étrangères ).

et surtout ne pas oublier de souhaiter à tout le monde un


Joyeux  Noël !




Posté par LEOCADIE F à 07:03 - La vie , en vrai, des Fenouillard - Commentaires [8] - Permalien [#]

19 novembre 2010

Le temps des letchis

Les letchis sont en quelque sorte nos cerises.
Ils annoncent le retour des beaux jours.
Malgré leur rareté cette année (année à cyclones diront les cassandre), l'été semble bien là.
Avec lui sonne la fin de l'année scolaire.

Ici la pression est retombée. Le Bac est passé. Les résultats sont le 6 décembre, l'intéressé est très confiant, il vous a prévenu que vous alliez peu le voir d'ici là...wet and sea pour lui...wait and see pour vous.

Votre fille a passé l'écrit de l'épreuve de français et doit attendre le 2 décembre pour son oral...pour passer le temps entre deux révisions, elle a décroché un de ces jobs d'été que l'on peut faire ici dès 16 ans.

Etre une ado fashion victim ça un coût qu'il faut apprendre à assumer jeune!

Ravie elle vous a donc annoncé la semaine dernière qu'elle serait hôtesse d'accueil dans une pizzéria de 9h à 16h tous les jours pendant un mois , elle s'absentera juste quelques heures le jour de son examen.

Seul bémol la pizzéria est encore un chantier, son ouverture n'est pas encore précisément fixée.

Mais peu importait à votre Miss qui est partie pleine d'entrain effectuer ses premiers pas dans le  monde cruel de la vraie vie...

A 10h30 vous receviez un texto:
-" Mam j'suis crevée, c'est hyper dur et en plus j'ai dû nettoyer les chiottes utilisés par des ouvriers dégueu..."


Vous répondiez illico:
-"On ne dit pas chiottes, c'est pas joli, surtout dans le sms  d'une jeune fille...et j'espère que t'avais bien ton gel désinfectant pour les mains..."
Vous avez cliqué sur envoyer un peu vite... prise de remords  vous en écriviez un second très vite :
-"Courage dis toi que c'est pour ton bien pense aux prochains soldes chez Zarra !"

15 h nouveau texto:
-"Mam, c'est encore Cendrillon, je viens de finir...j'ai suivi tes conseils et c'était bien plus facile cet aprèm surtout que pendant ma pause dej j'ai repéré une méga super combi-short, je file l'acheter avant mon BB sitting, je vais gagner plein de sous c'est génial !"


Posté par LEOCADIE F à 15:09 - Commentaires [17] - Permalien [#]

29 octobre 2010

Nuit de Noce

Hier..

-19H30 : Vous rentrez de votre leçon de tennis prise tous les jeudis avec votre fille...2 camions d'un traiteur bien connu ici sont garés devant chez vos voisins. Agénor vous explique alors que ceux-ci sont venus le voir pour lui dire qu'il faisait une petite fête pour leur mariage célébré le matin même et qu'il risquait d'y avoir un peu de bruit. Ils lui ont d'ailleurs proposé de venir prendre un verre...vous les connaissez à peine, ils viennent de s'installer avec leur bébé, lui la petite cinquantaine , elle trentenaire , une nouvelle vie pour chacun.

-20h30 : Quelques éclats de voix vous parviennent, vous pensez à une petite réception intime, la famille et les proches .

-20h45 : Vous sortez la poubelle avec empressement ... histoire de jeter un coup d'oeil, vous avez un choc...Votre bac a disparu derrière un troupeau de 4/4 d'où descendent des couples sapés comme dans un "Voici" spécial St Tropez . Les blondes, du haut de leurs semelles compensées regardent avec pitié la mère de famille qui portent un tablier sur sa tenue de tennis et sort ses ordures à 9 heures du soir.(Dans un coin de votre tête vous jurez que désormais vous ressemblerez tous les jours aux héroïnes de Mad Men, femmes au foyer impeccables des années 60 , qui font passer les bimbos peroxydées pour les petites soeur de Régine. Pensez à ressortir votre serre tête et votre collier de perle...)

-21H : Le son augmente, un animateur prend la parole à côté .

-22H :Votre fille, dont la chambre jouxte quasiment la terrasse des voisins, débarque furieuse dans le salon où vous essayez de suivre un film avec Agénor  l'oreille collée à la télé car le bruit de la fête couvre les dialogues d'Audiard :
-"J'en ai ras le bol, je connais tout sur la mariée depuis sa première couche culotte, pas envie d'entendre la vie de son mec, surtout qu'il y a 20 ans de plus à raconter , je me couche dans le lit de mon frère, mettez lui un mot qu'il ne me vire pas en rentrant ! " (votre fils est en train de fêter avec toutes les terminales de son lycée la fin de sa scolarité-en partant du postulat qu'ils aient tous leur Bac dont les épreuves commencent le 8 nov -! ).

-23H : Légère accalmie sur le front des mariés, Agénor en profite pour aller se coucher. Vous n'avez pas sommeil et décidez de regarder un épisode de Mad Men, vous démarrez la saison 3.

-23H30 : L'animateur reprend son micro, il hurle et lance le début du Karaoké...

-23H45 : Au troisième "Que je t'aime" hurlé par un Johnny éméché, votre mari débarque dans son plus simple  "appareil", l'oeil torve:
- "Nuit foutue pour foutue, on a qu'à y aller et picoler...si on se soule on arrivera à dormir"

Pendant 30 seconde vous hésitez: vous avez été chez le coiffeur ce matin, vous avez une robe neuve achetée il y a quelques mois et jamais mise car un peu petite à l'époque , grâce à Dukan  elle vous va parfaitement aujourd'hui ...

Mais vous échangez un regard avec Agénor...et vous rendez tous les deux à la raison. Dukan justement !

Commencé il y a 15 jours et respecté à la lettre ...ce serait dommage de mettre en l'air tous ces efforts sur un coup de tête...ni alcool, ni sucre , ni graisse pendant toute la phase de croisière et vous pensez à juste titre que trier les verrines pour en extraire les substantifiques protéines et boire des bulles de Perrier ne va vous aider  à vous trémoussez sur du Michel Delpech , même chanté par un Jean Clause en pleine forme, et à vous intégrer dans une fête peuplée d'inconnus.


-Minuit. Votre époux repart  se coucher , vous savez que dans 5 minutes il dormira, rien n'ébranle jamais son sommeil...
Vous surfez sur Facebook tout en continuant à faire défiler les épisodes de Mad Men...
Après "Sous les sunlights des Tropiques" vous avez des envies de meurtres. Vous hésitez fortement à allez faire sauter le disjoncteur central de vos voisin , le boitier et à côté du votre, seul un reste de votre éducation judéo-chrétienne ...et surtout la trouille de vous faire prendre à 4 pattes devant leur portail en train de trafiquer leur compteur vous retient.

-Minuit 10 : Feu d'artifice !
Au premier pétard votre fils de 14 ans arrive en courant dans le salon
-"C'est une attaque de Ben Laden !" (il écoute souvent les Infos!)...
- "Non, c'est pire"
Le chien arrive en pleurant et se tapit sous la table.

-Minuit 20 : Bouquet final. Ouf ! extinction des feux pensez vous !

-Minuit 30: Lancement de la soirée...80 revival...Le groupe Image ouvre le bal avec ses Démons de Minuit!
Vos copines de Facebook vous dissuadent d'appeler les flics.

-1H: Retour de votre ex-lycéen...ravi de sa soirée, y avait même les profs...Un commentaire laconique sur la musique de nuls d'à côté et il va se coucher sans même s'apercevoir de la présence de sa soeur . Cette génération vit en permanence avec du bruit et finalement ça ne les dérange pas!

-2H: Sur votre écran, la 20ème bouteille de Whisky vient d'être vidée par les héros de Mad Men qui en profitent pour finir aussi leur 4ème cartouche de Lucky strike...Vous enviez cette époque bénie où on ignorait le danger de toutes ces addictions, où on pouvait fumer et boire avec élégance et sans culpabilité...dehors Michael Jackson s'époumone... vous tentez d'aller vous coucher.

-3H: Pas un somnifère dans la maison (personne n'en prend jamais!)...vous fredonnez sous vos drap les paroles de "Voyage, Voyage"

-4H: les images se voilent, Don Drapper attrape le micro de l'animateur en ponctuant chaque tube du Top cinquante année 1988 de slogans publicitaires...

Vous dormez enfin ,bercée par la "Voix de son Maître""

Posté par LEOCADIE F à 13:24 - Commentaires [29] - Permalien [#]

24 septembre 2010

Ski en Océanie

Vos enfants des îles connaissent peu la neige.

La première fois que vos trois aînés mirent les pieds sur des planches ce fut dans les Rocheuses aux Etats Unis quand vous viviez aux Antilles . Trois jours d'initiation près d'Aspen à 6, 4 et 2 ans...chic mais peu efficace.
Quelques années plus tard vous avez passé une semaine dans les Alpes...
Et puis rien depuis 10 ans...

L'idée avait germé lors de votre séjour à Queenstown en Nouvelle Zélande l'été dernier, en février.
Vous aviez alors décidé de revenir en hiver goûter à cette neige du Pacifique Sud pour les vacances de Septembre.
Le bras cassé d'Agénor vous a fait hésiter...vous avez failli annuler...mais votre mari n'étant pas (contrairement à vous) un fan de sport d'hiver , vous avez décidé de partir seule avec vos enfants sachant qu'il ne se sentirait pas trop frustré...

Vous voilà donc promue chef de tribu, obligée d'assumer la conduite à gauche, la localisation de l'hôtel , la route de montagne, les disputes des enfants...le saut dans l'inconnu!

Vous  récupérez à l'aéroport un superbe break vintage et  jaune moutarde  (au moins on ne risque pas de vous perdre sous la neige) , pas beau pas cher, mais avec les accessoires indispensables, chaines et porte skis sur le toit.


A votre grande surprise (et l'immense soulagement de vos ados ayant tendance à vous considérer comme une blonde au volant), vous maitrisez rapidement l'engin ,trouvez sans problème la sortie de l'aéroport, la route de la ville et votre hôtel.

Vous passez l'après midi en démarches diverses, locations d'équipements (la combi fluo année 80 prêtée à votre fille par une copine conservatrice a été bizarrement "oubliée" à Nouméa...), achats de forfaits et réservations de cours pour tout le monde. Vos enfants ont besoin de savoir où ils en sont avec leur chasse neige...vous prudente préférez également une remise sur planches avec un pro.

Le lendemain au réveil le soleil est au rendez vous .

C'est donc pleins d'entrain que vous attaquez un copieux petit déjeuner à l'hôtel quand une dame, après vous avoir demandé si vous comptiez skier aujourd'hui, vous a serrée dans ses bras en vous souhaitant "Good Luck"!
Vous souriez bêtement en décidant de l'ignorer et embarquez bravement enfants, skis,bâtons, chaussures, bonnets, gants, casques et sandwichs en direction de la station de Coronet Peak à 18 km de Queenstown. 


La route se fait sans sans encombre, mais le ciel s'assombrit. Vous arrivez en haut sous la neige...et apprenez alors que l'on prévoit une tempête énorme pour la nuit !
Mais le temps change vite en montagne, on verra bien, personne ne semble d'ailleurs s'inquiéter outre mesure!

Vos enfants s'équipent étonnamment vite et facilement pour des quasi débutants plus que vous qui  aviez oublié le poids des chaussures de ski.

Vous laissez rapidement votre tribu entre les mains expertes des moniteurs , tous de nationalités différentes .
Vous exigez quand même qu'ils aient des  cours en anglais (l'aîné qui avait repéré une jolie petite Argentine  vous foudroie du regard  mais vous tenez bon, il a pris japonais en seconde langue au bac )...
...et vous rejoignez le comptoir des cours particuliers pour découvrir votre "instructor" , vous aviez demandé en douce un qui parle un peu français au cas où ...

Bingo vous tombez sur Phil from Manchester , England,...mais qui a monté une école de ski à Val d'Isère et vient faire "la saison" de juillet à septembre en nouvelle Zélande ! Votre mono vous remet rapidement en selle, au bout d'une heure de leçon vous filez sur les pistes noires, seule!


Sans savoir si c'est l'ivresse des cimes ou les  vins chauds consommés entre deux remontés pour vous réchauffer (il fait entre -4 et -8 au sommet avec un vent piquant),
"la montagne ça vous gagne " et vous retrouvez avec joie les jambes de vos 15 ans.
Seul changement, la longueur de vos planches a singulièrement diminué et vous apprenez avec stupeur que le "planter de bâton" ne se fait presque plus !

Vos enfants progressent à une vitesse fulgurante, ils adorent ça et pensent déjà à se mettre au snowboard aux prochaines vacances .

Au bout de quelques leçons ils sont tous capables de vous suivre , vous passer le reste de la semaine à skier avec eux sous une neige quasi non stop ...

Vous êtes rentrés entiers et en pleine forme(s) ( les sandwichs quotidiens et la fondue du dernier soir ...).

Et vous avez retrouvé avec joie Agénor,  les 30 degrés de votre île, ...et une adorable boule de poils : Floyd , deux mois, arrivé chez vous pendant votre absence.

DSC08313DSC08348
DSCF5386DSC08333
DSC08371DSC08372
DSC08339DSC08370
DSC08358CPSK009201315407
IMGP0699

Posté par LEOCADIE F à 10:45 - Trip around the world!!! - Commentaires [23] - Permalien [#]

06 septembre 2010

16 !

IMGP0392

Des projets à très court terme: Bac de Français en décembre 2010.
A court terme: Bac S en Décembre 2011.
A moyen terme :Sciences Po (En septembre après le Bac ou plus tard....)
A long terme: être journaliste ou diplomate...
A très long terme: être rédactrice en chef de ELLE ...ou ambassadeur....

En attendant conversation avec une de ses amies dans votre voiture:

"T'as vu la quatrième saison de Gossip Girl , c'est pendant la fashion week à New york!
- Oui c'est trop déprimant, tu regardes ...puis tu ouvres ton placard pour t'habiller pour aller au lycée et là tu meurs!"


16 ans le bel âge, celui de tous les possibles !!!!!!

Happy birthday Miss
!



Posté par LEOCADIE F à 18:09 - champagne ! - Commentaires [18] - Permalien [#]

29 août 2010

Oh my dog!

Pour ne pas heurter certaines sensibilités vous ne vous étendrez sur" l'accident " arrivé à votre bichon il y a quelques semaines . Attaquée par un autre chien et laissée exsangue elle n'a pas survécu malgré l'intervention du vétérinaire...

Vous aviez décidé que c'était fini, plus de bête. Les enfants semblaient d'accord, la mort de Cunégonde étant trop difficile à avaler.

Mais que seraient Tintin sans Milou, Astérix sans Idéfix, Boule sans Bill, Caroline sans Patapouf, le Club des cinq sans Dagobert, Alexandre le Bienheureux sans "Le chien", Nicolas sans Carla....sans compter les innombrables Rex, Lassie, Rintintin, Marley, Hatchi...qui semblent prouver dans les histoires que la vie est toujours plus belle avec un fidèle compagnon à quatre pattes.

A la troisième gamelle de restes préparée machinalement (et avalée par votre aîné qui lorsqu'il rentre tard et affamé se précipite sur le premier saladier venu sans regarder ce qu'il contient !), vous avez décidé de vous remettre en quête de votre futur ami à poil.

Vous avez branché sur l'affaire votre copine brune préférée , la madone des trucs poilus ,elle vient de recevoir un superbe lapin et a eu dans sa vie à travers le monde, un nombre incalculable d'animaux en tout genre âne,singe,mangouste compris
 .

A la recherche du chien perdu !

Mais vous pouvez passer des journées à rêver devant les photos du livre des chiens prises par Arthus-Bertrand, vous devez vous contenter de ce qui est proposé dans les annonces locales .

Vous éliminez d'emblais ce qui est trop gros, trop féroce, trop petit ou trop improbable comme mélange. Il ne reste bientôt que trois choix .
Trop tard pour les deux premiers, vous vous retrouvez donc avec copine brune devant une porté de teckels...un mâle et une femelle sont disponibles. Un coup d'oeil vers le père du troupeau , il est de dos...ce sera donc la petite femelle.

Vous prenez quelques photos, des chiots c'est toujours mignon et repartez, pas vraiment convaincue.

Conseil de guerre le soir à la maison;l'aîné méprise , la seconde la trouve trop mignonne avant de hurler mais ça va devenir ce truc en forme de saucisse, le troisième ricane devant le "cochon d'Inde", le quatrième veut un bichon ou rien ....il n'y a qu'Agénor, qui pour des raisons encore un peu obscures à vos yeux ,semble être d'accord.

Vous remettez votre décision au lendemain...

C'est vous, plus vieille , plus bronzée (fripée) , plus blonde , cuisinant avec des talons et vous prenant les pieds dans ce trucs jappant à vos pieds.Vous gisez sur le sol, la jambe à angle droit et la bête toujours accrochée à votre chaussure.

Un cauchemar, vous vous réveillez en sursaut... une chose devient certaine, pas de teckel chez vous.

Sage décision puisque mardi vous avez rendez vous pour découvrir de nouveaux chiots , croisement entre une Border Collie (N°1 du QI canin) et un Berger Australien , chien qui comme son nom ne l'indique pas a comme vous du sang basque dans les veines...

3185875_1

Posté par LEOCADIE F à 09:17 - Artémise et Cunégonde - Commentaires [26] - Permalien [#]

16 août 2010

Bienvenue dans leur tribu

Il existe aujourd'hui un petit coin de paradis où la mer est turquoise, où les voitures sont rares, où il y a plus de vert que de gris, où l' on ne consomme que ce que l'on pêche, chasse ou cultive, où les familles vivent en communauté où les enfants jouent au  foot pieds nus , s'amusent dans des  trous d'eau cachés dans des grottes , plongent depuis les rochers dans le lagon limpide, où le temps semble s'être arrêté...

On n' est pourtant qu'à quelques minutes d'avion d'une capitale, petite certes, mais dotée de toute la modernité du XXI ème siècle...

C'est la magie de la Calédonie et de ses îles , véritable Eden terrestre, où l'on peut partager le temps d'un WE le quotidien d'une tribu et prouver à ses enfants qu'il y a une vie sans console, sans ordi, sans télé , sans portable ...

DSC01231IMGP0373

IMGP0432IMGP0442

IMGP0422IMGP0439

IMGP0475DSCF5197

DSCF5224IMGP0447

DSCF5252IMGP0483

DSCF5241DSC01275

DSC01278IMGP0371


Posté par LEOCADIE F à 22:28 - La mer qu'on voit danser.... - Commentaires [20] - Permalien [#]

 
-